Meilleurs romans 2012 : le classement des ventes et des internautes

> Découvrir les meilleurs romans 2013

Autres articles sur des sujets voisins > Meilleurs romans d’aventures et meilleurs policiers : le classement des ventes et des internautes > les meilleurs essais > les meilleures bandes dessinées 2012 Les sources de cet article pour les ventes 2012 : Palmarès de L’Express, edistat, Fnac.com Le système de notation des internautes **** Livres notés sur babelio.com de 5 à 3.6 *** Livres notés sur babelio.com de 3.5 à 3.2 ** Livres notés sur babelio.com entre 3.2 et 2.

Le top des internautes en 2012

  • Roman français : Karoo de Steve Tesich
  • Roman étranger : La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett
  • Roman étranger pour la jeunesse : Hunger Games de Suzanne Collins
  • Roman étranger pour les juniors : Héros de l’Olympe – T.2
  • Roman d’action étranger : L’île des oubliés de Victoria Hislop

Le top de la critique en 2012

  • Roman français : Rien ne s’oppoose à la nuit de Delphine de Vigan
  • Roman étranger : Nemesis de Philip Roth, Karoode Steve Tesich et Joseph Anton de Salman Rushdie

Le roman qui partage le plus les internautes en 2012

  • Roman français : Une semaine de vacances de Chrisitine Angot

Le roman qui partage le plus la critique en 2012

  • Roman français : à égalité, La jouissance de Florient Zeller et Les lisières de Olivier Adam

Le roman le plus détesté par les internautes en 2012

  • Roman français : Un héros de Félicité Herzog

Le prix littéraire le plus inattendu en 2012

  • Roman français : Féérie générale de Emmanuelle Pireyre

> Tous les Prix littéraires 2012

> Des idées de livres pour toute la famille

10 romans courts pour les vacances

Décembre 2012

la nuit tombéeLa nuit tombée ****

Antoine Choplin

Prix Roman France Télévisions 2012

Parution : août 2012

En un mot : Fascinant

L’histoire : Un homme sur une moto, à laquelle est accrochée une remorque bringuebalante, traverse la campagne ukrainienne. Il veut se rendre dans la zone interdite autour de Tchernobyl. Il a une mission. Plus de détails sur l’histoire

L’avis des internautes 4/5 (8/12/12)

L’avis de la critique : L’Express : « des dialogues économes, sans apitoiement, ponctués de rasades de vodka, qui dessinent en creux une humanité bouleversante et une fraternité inébranlable. » – Télérama : « Une farce tragi-clownesque d’une acuité glaçante. » – culturebox.fr : « Cette histoire forte, ramassée, s’achève au lever du jour. On a le souffle coupé. »

ca m agaceCa m’agace **

Jean-Louis Fournier

Parution : octobre 2012.

En un mot : Du Fournier tout craché.

L’histoire : Le goût de vivre est une chose fragile. Un rien peut vous le faire passer. Il suffit d’une bestiole d’un centimètre qui doit peser un gramme, un moustique en l’occurrence, pour transformer une nuit en cauchemar. Mais ce n’est pas tout. Il y a le serveur vocal qui fait semblant de ne pas vous comprendre et n’a jamais un mot gentil ; le désespéré qui choisit de se faire déchiqueter par votre TGV et vous fait louper votre entretien d’embauche ; les campagnes de dépistage qui vous rappellent avec délicatesse que vous êtes biodégradable ; les routiers qui essaient de se doubler sur l’autoroute ; le palmarès des hôpitaux qui révèle que l’hôpital où vous allez vous faire opérer de la hanche a obtenu la plus mauvaise note ; les pigeons qui chient partout ; les imprimeurs qui impriment en tout petit ; les exclusions de votre contrat d’assurance ; les mites qui attaquent de préférence l’endroit le plus visible de votre pull en cachemire ; les ouvre-boîtes intégrés qui font gicler sur votre pantalon l’huile de vos sardines, et beaucoup d’autres choses dont l’auteur vous réserve la mauvaise surprise.

L’avis des internautes 3.1 (25/12/12)

L’avis des critiques -

siberie ma cherieSibérie ma chérie **

Sylvain Tesson

Parution : novembre 2012.

En un mot :

L’histoire : Entre le Pacifique et l’Oural, ils ont parcouru des milliers de kilomètres à pied, à cheval, en engin blindé, en canot, à motocyclette et en raquettes à neige. Sylvain a vécu sur les bords du lac Baïkal dans une cabane d’ermite pendant six mois, recevant à l’occasion la visite de ses deux amis ; il en a tiré un récit.

L’avis des internautes 3.25/5 (25/12/12)

L’avis des critiques -

Novembre 2012

Féérie générale **

Emmanuelle Pireyre

Prix Médicis 2012

Parution : août 2012 / Primé en novembre 2012

En un mot : La surprise Médicis

L’histoire : Une petite fille déteste la finance et préfère peindre des chevaux ; des artistes investissent les casernes ; un universitaire laisse tomber sa thèse sur l’héroïsme contemporain ; une jeune musulmane choisit pour devise Une cascade de glace ne peut constituer un mur infranchissable… Ainsi sont les personnages de Féerie générale : récalcitrants à l’égard de ce qui menace leur liberté, prompts à se glisser dans les interstices du réel pour en révéler les absurdités. Plus de détails sur l’histoire

Vous aimerez si vous aimez : les ambiances suréalistes et poétiques

L’avis des internautes 2.6/5 (11/11/12)

L’avis des critiques : Frédéric Mitterrand: « amusant et drôle et intelligent, d’une liberté totale » – L’Humanité : « Histoires vite dites, paroles toutes faites, idées reçues volent en éclats quand Emmanuelle Pireyre tire sous leurs pieds le tapis de la langue, avec ce livre allègrement subversif, féerique, en somme. » – Le Magazine littéraire : « stimulant livre gigogne » – Le Nouvel Obs : « un choix audacieux, donc réjouissant [du jury Médicis]. »

« Oh… » ***

Philippe Djian

Prix Interallié 2012 : voir les livres du mois d’août ci-dessous

Notre-Dame du Nil ****

Scholastique Mukasonga

Prix Renaudot 2012

Parution : mars 2012

En un mot : Quelques heures avant l’horreur

L’histoire : Au Rwanda, un lycée de jeunes filles perché sur la crête Congo-Nil, à 2 500 mètres d’altitude, près des sources du grand fleuve égyptien. Les familles espèrent que dans ce havre religieusement baptisé Notre-Dame du Nil, isolé, d’accès difficile, loin des tentations de la capitale, leurs filles parviendront vierges au mariage négocié pour elles dans l’intérêt du lignage.

L’avis des internautes 3.8/5 (18 novembre 2012)

L’avis de la critique : actualitte.com : « Même si l’horreur est palpable et croissante, le style limpide, le mélange des cultures, des croyances religieuses, les anecdotes au sein de l’école, les personnages parfois drôles, émouvants ou pathétiques, voire exaltés constituent un récit agréable à lire » – L’Humanité : Ce roman à l’écriture simple et directe, qui traite de tous les signes avant-coureurs de la catastrophe, met donc en 
jeu un microcosme que traversent des amitiés, des alliances et la haine. nouvelobs.com : « «Notre-Dame du Nil» est un roman d’atmosphère au suspense insoutenable. »

Les deux messieurs de Bruxelles ****

Eric-Emmanuel Schmitt

Parution : novembre 2012

En un mot : Le nouveau Schmitt

L’histoire : 5 nouvelles sur le mystère des sentiments inavoués. « En amour, on croit être deux alors qu’on est trois. » ? Dans la lignée de « Concerto à la mémoire d’un ange », « La rêveuse d’Ostende » et « Odette Toulemonde », les nouvelles d’Eric Emmanuel Schmitt parlent de l’amour sous toutes ses formes. Plus de détails sur l’histoire

L’avis des internautes 4/5 (11/11/12)

L’avis des lecteurs : touteleculture.com : « Schmitt aborde dans presque toutes les nouvelles de ce livre des interrogations qui touchent à l’éthique (…) Une série forte, donc, où la plume de Eric-Emmanuel Schmitt ravira, une fois encore, ses fidèles lecteurs (et lectrices!).

Dévoile moi, La trilogie Crossfire T1 ***

Sylvia Day

Parution : novembre 2012

En un mot : sentimental et coquin

L’histoire : Elle vient d’arriver à New York, il est businessman ; Elle est jeune, il est riche et sexy. Elle est séduite, il la désire. Ils se donnent rendez-vous, ils se revoient. régulièrement. Elle est marquée par son passé, il dissimule des secrets. Plus de détails sur l’histoire

Vous aimerez si vous aimez : Cinquante nuances de Grey.

L’avis des internautes 3.57/5 (11/11/12)

L’avis de la critique : paperblog.fr : « pour les amateurs de romance et/ou d’érotisme, Dévoile-moi reste un bon achat, qui remplira honnêtement son office. »

L’amour fou **

Françoise Hardy

Parution : novembre 2012

En un mot : Un livre et un disque

L’histoire : deux êtres aussi dissemblables que possible, incapables de se séparer, une sorte de Princesse de Clèves moderne, les ravages de l’amour, ses attentes, ses déceptions, ses désillusions et ses espoirs. Plus de détails sur l’histoire

Vous aimerez si vous aimez : les romans d’Yves Simon et, bien sûr, Françoise Hardy.

L’avis des internautes 3/5 (11/11/12)

L’avis de la critique : Le Monde : « Monsieur X, héros du roman, un homme brillant, élégant, effarouché et cruel, qui lui échappe et la met à la torture, est un Saint Graal que rien n’empêche de poursuivre » – culturebox : « Le récit est débarrassé de toute contingence extérieure, entièrement consacré à ce huis clos amoureux. Un homme et une femme, seuls au monde, où sont à peine évoquées les autres amours de « X. », ou la vie qui va. »

Octobre 2012

L’homme-joie ****

Christian Bobin

Parution : octobre 2012

En mot : L’amour, la vie, l’amour de la vie

L’histoire : Une déclaration d’amour absolue.

L’avis des internautes 4.25/5 (21/10/12) « Christian Bobin nous fait l’éloge de l’amour de la vie, l’amour des autres. » – Lire les autres critiques d’internautes

L’avis des critiques : Le Monde: « Christian Bobin raconte la soif, un jour de grande chaleur, pendant une promenade harassante en colonie de vacances, ce « bagne joyeux ». Une fontaine apparaît soudain et l’enfant se jette sous la gueule du lion d’où jaillit l’eau fraîche. » – chronique.litteraire.free.fr : « Sous l’obscurité l’artiste tire le fil d’or, l’écriture qui invoque l’éternel ».

Le Siècle. L’hiver du monde – Parution : octobre 2012 – Ken Follett : voir ci-dessous la rubrique Romans d’action.

Nemesis ****

Philip Roth

Parution : octobre 2012.

En un mot : Quand les jeunes partaient avant les vieux

L’histoire : L’été 1944, à Newark, la polio frappait surtout les adolescents. Le vaccin n’avait pas encore été inventé et les victimes tombaient comme des mouches. L’épidémie inquiète Bucky Cantor. Ce prof de gym a vingt-deux ans. Son job consiste à entraîner des gamins sur le terrain de jeux…. En savoir plus sur l’histoire

Vous aimerez si vous aimez : Philip Roth ou si vous ne le connaissez pas encore

L’avis des internautes 3.91/5 (11/11/12)

L’avis des critiques : Le Monde : « Rien donc n’est vrai dans Némésis. Mais de cette fiction totale est née l’inoubliable vérité d’un homme terrassé par sa grandeur d’âme et par son incapacité de consentir à la part de hasard et d’absurdité que comportent toutes les choses humaines » -  Télérama: « Anxieux, intense et poignant est l’ensemble romanesque en question, qui atteste que Roth, le génial iconoclaste de Portnoy et son complexe ou du Théâtre de Sabbath, s’est mué au cours des dernières années en un témoin grave et terriblement lucide de la condition humaine » – critiqueslibres.com : « Ce roman écrit avec limpidité, fluidité et luminosité, est magnifiquement construit et comme souvent chez Roth il nous réserve quelques surprises. » – Le Figaro : « Un roman poignant » – culturebox : « Némésis est un très grand roman, qui vaudra peut-être à son auteur, oublié jusqu’ici malgré une œuvre colossale, de recevoir le Nobel de littérature. »

L’herbe des nuits ****

Patrick Modiano

Parution : octobre 2012.

En un mot : voyage dans les plis du temps

L’histoire :  Jean possède l’aptitude de s’insinuer dans les « brèches du temps » pour retrouver celui qu’il fut jadis, un demi-siècle plus tôt. Au milieu des années 1960, il était un jeune homme flottant, incertain, vacant — coupable, dit-il, mais « coupable de quoi ? »

Vous aimerez si vous aimez : jouer entre le réel et le virtuel

L’avis des internautes 5/5 (14/10/12)

L’avis des critiques : Télérama : « Comment se fait-il que cette chambre d’échos, si personnelle et si secrète, nous soit tout sauf her­métique, mais au contraire nous parle si admirablement, si intimement de nous ? » – Lire aussi Le Soir et La Libre Belgique

14 ****

Jean Echenoz

Parution : octobre 2012.

En un mot : Reviendront-ils ?

L’histoire : Cinq hommes sont partis à la guerre, une femme attend le retour de deux d’entre eux. Reste à savoir s’ils vont revenir. Quand. Et dans quel état.

Vous aimerez si vous aimez : les histoires axées sur l’absence

L’avis des internautes 4.44/5 (13/10/12)

L’avis de la critique : L’Humanité : « Un texte tiré 
au cordeau, un des plus remarquables proposés par l’auteur depuis ses débuts » - Libération : « Un impeccable obus chromé » – Télérama : « Une méditation sur la destinée de l’individu, celui ­aussi des générations. Portée par une phrase qui atteint aujourd’hui sa perfection » – Lire aussi Le Soir et Le Figaro

Cinquante nuances de grey **

E.L. James

Publication : octobre 2012.

En un mot : Mummy porn

L’histoire : Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier  jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

L’avis des internautes : 3.06/5 (11/11/12)

L’avis des critiques : Le Figaro : « Ce « Mummy porn », vendu à 40 millions d’exemplaires dans le monde, dont le premier tome a été publié le 17 octobre en France, s’est vendu à 100.000 exemplaires dès les cinq premiers jours de sa sortie, soit autant qu’Une place à prendre (Grasset) de J. K. Rowling en trois semaines. » – Les Inrocks : « le roman ne brille pas par ses qualités littéraires mais par sa niaiserie » – La Tribune : «  »Jamais nous n’avions enregistré de telles ventes le jour de sortie du livre, la précédent record datait de 2007, avec la sortie du dernier tome d’Harry Potter… », nous confie la Fnac. »

Complètement cramé ! ****

Gilles Legardinier

Publication : octobre 2012.

En un mot : drôle, très drôle.

L’histoire : Sur un coup de tête, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien. Plus de détails sur l’histoire

Vous aimerez si vous aimez : les romans qui font rire ou sourire.

L’avis des internautes 4.6/5 (8/10/12)

L’avis des libraires : lagriffenoire.com: « On avait déjà adoré sa précédente comédie, et celui là renouvelle notre enthousiasme ! On adore ! » – librairiejaubert.canalblog.com : « Avec ce livre on rit, on se détend. On en a besoin… Une confirmation pour Legardinier après Demain j’arrête » – majolire.fr :  « Gilles Legardinier nous livre un roman optimiste, plein de surprises et bien écrit, où les leçons de vie percent sous l’apparente légèreté de l’histoire ».

Joyeux Noël **

Alexandre Jardin

Publication : octobre 2012.

En un mot : une nouvelle pierre dans le jardin des Jardins

L’histoire : – Croyez-moi, il est possible de mener sa vie en disant tout. Une existence sans déni ? Sans angle mort ! s’écria la jeune femme. – Vous n’avez donc aucun secret ? – Si, des montagnes ! rétorqua-t-elle. – Alors ? – Mes secrets me construisent, mes angles morts me détruisent.. Plus de détails sur l’histoire

Vous aimerez si vous aimez : Alexandre Jardin.

L’avis des internautes 3.6/5 (11/11/12)

L’avis des critiques : Lire : « Un romancier est une grenade dégoupillée, et Alexandre Jardin assume avec panache ce statut. » – archambault.ca : « Un roman fou, fou, fou » – L’hebdo : « une petite bombe à placer sous tous les sapins. » - Paris Match : « Un déballage qui ne fait de cadeaux à personne. »

les enfants des justesLes enfants des justes

Christian Signol

Publication : octobre 2012.

En un mot : la résistance et l’amour.

L’histoire : Lorsqu’on propose à Virgile et à Victoria qui n?ont jamais pu avoir d?enfants, de cacher Sarah et Elie, deux gamins juifs perdus dans la tourmente, ils accueillent les petits réfugiés comme un don du ciel.

L’avis des internautes 5/5 (11/12/12)

L’avis de la critique : Le Figaro : « Christian Signol possède le don de trouver les mots justes et simples pour faire chavirer les cœurs. »

Septembre 2012

La vérité sur l’affaire Harry Québert ****

Joël Dicker

Grand prix du roman de l’Académie française

Parution : septembre 2012.

En un mot : Comment réussir un meurtre et réussir un livre.

L’histoire : À New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

L’avis des internautes : 5/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : 20 minutes : « une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias » - Les Echos : « Joël Dicker a appliqué à la lettre la règle 24 du bon écrivain selon Quebert : « Ecrire, c’est boxer, les poings levés. Un livre, c’est une bataille ». Celle-là est gagnée. Par K-O. » - L’Express : « Un coup de maître ! » - Lire aussi : culturebox et chroniquesdelarentreelitteraire.com

Les désorientés ****

Amin Maalouf

Publication : septembre 2012.

En un mot : le courage n’est pas toujours là où on croit.

L’histoire : Cela fait vingt-cinq ans qu’Adam n’est pas retourné dans son pays natal. Vingt-cinq ans qu’il vit à Paris, où il est un historien reconnu.  Une nuit, il est réveillé par la sonnerie du téléphone.

L’avis des internautes : 4.36/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : 20 minutes : « Maalouf réussit le pari d’écrire un magnifique roman universel sur l’exil, le déracinement, la nostalgie et les amitiés retrouvées. » – lire aussi les chroniquesdelarentreelitteraire.com

Une place à prendre ***

JK. Rowling

Publication : septembre 2012.

En un mot : Tragédie dans un petit village

L’histoire : Bienvenue à Pagford, petite bourgade anglaise paisible et charmante : ses maisons cossues, son ancienne abbaye, sa place de marché pittoresque… et son lourd fardeau de secrets.

L’avis des internautes 3.73/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : Métro, Les Echos, Le Figaro, Cyberpresse.

Je vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent longJe vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long ***

Philippe Delerm

Publication : septembre 2012.

En un mot : Petites phrases signifiantes.

L’histoire : « Je vais passer pour un vieux con », « Quand on est dedans, elle est bonne », « Je vais relire Proust », « Les mots sont dérisoires »… Oui, dérisoires, les mots le sont sans doute : banalités lancées sans même y penser, petites phrases toutes faites qui viennent combler les trous de nos discours…

L’avis des internautes 3.33/5 (23/09/12)

L’avis de la critique : Le Point, Direct matin.

Une semaine de vacancesUne semaine de vacances **

Christine Angot

Publication : septembre 2012.

En un mot : le nouveau Angot.

L’histoire : Treize ans après son roman L’Inceste, Christine Angot revient sur cette thématique et décrit une semaine de vacances durant laquelle se déroule une relation incestueuse entre un père et sa fille.

L’avis des internautes 2.22/5 (23/09/12)

L’avis de la critique : Le Monde, Télérama, L’Express, Les Inrockuptibles.

Joseph Anton ****

Salman Rushdie

Publication : septembre 2012.

En un mot : Une histoire vraie.

L’histoire : l’extraordinaire histoire d’un écrivain obligé de devenir un clandestin, changeant sans cesse de domicile, sous la protection permanente d?une équipe de protection policière armée.

L’avis des internautes 5/5 (21/11/12)

L’avis de la critique : Libération : « Salman Rushdie a choisi d’y parler de lui à la troisième personne pour donner à ce récit vrai les allures d’un faux roman. » – Les Echos : « « Joseph Anton » est un document et un livre intimiste : comment vivre sa vie amoureuse et sa vie de père dans la clandestinité ? Comment rester un homme intègre, ne pas entraîner ses proches dans la dépression, la panique ? Ecrit dans un style urgent, sans tomber dans l’hystérie, c’est l’oeuvre d’un résistant, le livre digne d’un homme digne. » – Le Point : « C’est un livre unique. Haletant, précis, qui se lit à tombeau ouvert, dirait-on si l’on pratiquait le même humour que Salman Rushdie. »

Août 2012

Peste et Choléra

este et Choléra ****

Patrick Deville

Parution : août 2012.

Prix Fémina et prix Fnac

L’histoire : La vie du docteur Alexandre Yersin, de celui que les vietnamiens appellent affectueusement « le vainqueur de la peste » a été une aventure intellectuelle et humaine d’une rare richesse.

L’avis des internautes 3.87/5 (07/10/12)

Vous aimerez si vous aimez : vous cultiver en vous évadant

L’avis de la critique : Télérama : « un roman où l’aventure et la poésie, la médecine et la géographie, l’érudition et la fantaisie, la mélancolie et l’ironie se disputent de bout en bout la vedette » - L’Express : « un roman envoûtant » – Lire aussi : Le Figaro et france info.

Certains n’avaient jamais vu la mer ****

Julie Otsuka

Parution : août 2012.

En un mot : Destins de femmes.

PEN-Faulkner Award for Fiction

L’histoire : Nous sommes en 1919. Un bateau quitte l’Empire du Levant avec à son bord plusieurs dizaines de jeunes femmes promises à des Japonais travaillant aux États-Unis, toutes mariées par procuration.

Vous aimerez si vous aimez : les histoires de femmes

L’avis des internautes : 4.33/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : La libre Belgique : « un petit bijou à l’écriture racée et puissante, orchestré par un « nous » collectif qui recrée un singulier chœur antique où tout est rythme, incantation » -  Les Echos : « Julie Otsuka mériterait d’être distinguée en France lors des prix littéraires, pour ce roman historique, sensible et majestueux » – Le Figaro : « un livre majestueux » – Lire aussi : Le Monde (pour les abonnés) , Télérama, L’Express, Le JDD, Le blog de Sébastien Almira.

Théorème vivantThéorème vivant ****

Cédric Villani

Publication : août 2012

En un mot : La science est une aventure.

L’histoire : Entre des échanges enflammés avec son collaborateur et compagnon de route, quelques refrains de chansons fredonnés au fil des équations et les histoires merveilleuses que ce père de famille raconte à ses enfants, on suit la lente et chaotique élaboration d’un nouveau théorème qui lui vaudra la plus prestigieuse distinction du monde des mathématiques.

L’avis des internautes 4/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : La science, la cité : « Théorème vivant, entre mesure et démesure, parvient à briser la glace qui entoure cette discipline tant redoutée, celle-là même dont Bertrand Russell évoquait « la beauté suprême, une beauté froide et austère, comme celle d’une sculpture » » – Télérama : « Peu de lecteurs comprendront les pages d’équations, mais c’est un détail. La passion et la magie de la création, voilà ce qui compte. Pas la peine de connaître le latin pour vibrer en écoutant la messe en ut de Mozart. Et vibrant, le Théorème de Villani l’est assurément » – Le republicain lorrain : « au fil des pages, on partage les espoirs, les déceptions face aux portes qui s’ouvrent et se ferment ; on suit la progression vers la démonstration finale avec inquiétude et empathie pour celui qui apparaît parfois désorienté et à d’autre moment fait des bonds de géant. » – Lire aussi Le Monde, 20 minutes, livre.expeert.com et lacauselitteraire.fr

Home ****

Tony Morrisson

publication : août 2012

En un mot : L’Amérique noire. Très noire.

L’histoire : L’histoire se déroule dans l’Amérique des années 1950, encore frappée par la ségrégation. Dans une Amérique où le « White only » ne s’applique pas qu’aux restaurants ou aux toilettes, mais à la musique, au cinéma, à la culture populaire.

L’avis des internautes : 4.07/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : Le Figaro, Télérama, Les Inrocks, L’Express; Rfi

Le sermon sur la chute de Rome ****

Jérome Ferrari

Prix Goncourt 2012

Publication : août 2012

En un mot : entrée dans l’histoire.

L’histoire : Dans un village corse perché loin de la côte, le bar local est en train de connaître une mutation profonde sous l’impulsion de ses nouveaux gérants. Lire l’intégralité du résumé sur le site de l’éditeur

L’avis des internautes  3.61/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : Ptitblog, Figaro, Télérama, L’Express, Le Monde

Le terroriste noir

Le terroriste noir ***

Tierno Monénembo

Publication : août 2012

L’histoire : Et voilà qu’un nègre sorti du néant venait ébranler ce ménage sans histoire solidement ancré dans les vieux principes des Vosges : la famille, le travail, la potaye et l’ennui.

Vous aimerez si vous aimez : Joyce Carol Oates

L’avis des internautes 3.4/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : L’Express, senscritique.com, Le Figaro

Barbe bleue

Barbe bleue ***

Amélie Nothomb

Publication : août 2012

En un mot : Conte revisité.

L’histoire : Pour combler son ennui et son besoin de femmes, un noble espagnol publie une annonce de colocation à laquelle Saturnine répond…

L’avis des internautes 3.22/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : Le +, Gala, Le Progrès, L’Express, chroniques de la rentrée littéraire

Les lisières ***

Olivier Adam

Publication : août 2012

En un mot : grandir après 40 ans.

L’histoire : Paul Steiner, écrivain et scénariste en pleine crise de la quarantaine, doit mettre de côté sa vie personnelle et professionnelle pendant quelque semaines pour s’occuper de ses parents malades.

L’avis des internautes 3.51/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : Télérama, L’Express, Le Figaro

La jouissance **

Florian Zeller

Publication : août 2012

En un mot : L’amour pas toujours.

L’histoire : L’histoire commence là où toutes les histoires devraient finir : dans un lit. Nicolas vit depuis deux ans avec Pauline, ce n’est donc pas la première fois qu’ils se retrouvent l’un en face de l’autre et qu’elle lui fait un sourire équivoque en lui prenant la main.

L’avis des internautes 3.2/5 (23/09/12)

L’avis de la critique : Télérama, L’Express, Les Inrocks, Le Point

Oh… ***

Philippe Djian

Publication : août 2012

En un mot : L’amour malgré tout.

L’histoire : Décembre est un mois où les hommes se saoulent – tuent, violent, se mettent en couple, reconnaissent des enfants qui ne sont pas les leurs, s’enfuient, gémissent, meurent…

L’avis des internautes 3.29/5 (11/11/12)

L’avis des critiques : « Des éditions J’ai lu à Gallimard : Philippe Djian, écrivain entre deux « Oh… »

Un héros ** 

Félicité Herzog

Publication : août 2012

En un mot : Meurtre du Père.

L’histoire : Félicité Herzog dresse un portrait peu flatteur de son père, premier homme à avoir foulé un sommet de plus de 8 000 mètres. Il y aurait laissé « sa sensibilité et son humanité ».

L’avis des internautes 2.33/5 (21/10/12)

L’avis de la critique : Marianne, Paris Match, francetv.fr, L’Express

En mai 2012

Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? ****

Jeanette Winterson

publication : mai 2012

En un mot : la vie est parfois, souvent, un combat.

L’histoire : Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? Etrange question, à laquelle Jeanette Winterson répond en menant une existence en forme de combat. Dès l’enfance, il faut lutter : contre une mère adoptive sévère, qui s’aime peu et ne sait pas aimer.

L’avis des internautes 3.79/5 (21/10/12)

L’avis de la critique : L’Express, Libération, Télérama, Le Point, La Libre Belgique, Cyberpresse.

Histoire de la mouette et du chat qui lui apprit à voler ****

Luis Sepulveda

Prix Sorcière (de l’Association des libraires spécialisées Jeunesse)

Publication : avril 2012

L’histoire : Zorbas le chat grand noir et gros a promis à la mouette qui est venue mourir sur son balcon de couver son dernier œuf, de protéger le poussin et de lui apprendre à voler. Tous les chats du port de Hambourg vont se mobiliser pour l’aider à tenir ces promesses insolites.

L’avis des internautes 4.12/5 (21/11/12)

L’avis de la critique : -

En mars 2012

1Q841Q84 - (t.3)  Octobre à Décembre ***

Haruki Murakami

Publication : mars 2012

En un mot : suite et fin fin de la trilogie.

L’histoire : Au Japon, d’octobre à décembre 1984. Aux voix d’Aomamé et de Tengo se joint dans ce troisième volume celle du détective Ushikawa.

L’avis des internautes 3.86/5 (23/10/12)

L’avis de la critique : TéléramaLes Inrockslacauselitteraire.fr

Dix enfants que madame Ming n’a jamais eus ***

Eric-Emmanuel Schmitt

Publication : mars 2012

En un mot : Rêve d’enfants

L’histoire : Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l’immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une folie douce ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ?

L’avis des internautes 3.63/5 (23/09/12)

L’avis des critiques : Le Figaro : « Une jolie leçon » - L’Express : « Privilégiant un style onirique, développant l’idée très romanesque selon laquelle « la vérité, c’est juste le mensonge qui nous plaît le plus », Eric-Emmanuel Schmitt signe un émouvant récit métaphorique en même temps qu’un hymne à la liberté de création »

En février 2012

Karoo ****

Steve Tesich

Publication : février 2012

En un mot : Mister Jeckill et miser Hyde

Livre remarquable du « New York Times »

L’histoire : En tant que script doctor pour Hollywood, Saul Karoo mutile et « sauve » le travail des autres. En tant qu’homme, il applique le même genre de contrôle sournois à sa vie privée et se délecte de nombreuses névroses très particulières…

L’avis des internautes 4.1/5 (23/09/12)

L’avis de la critique : Télérama : « A la fois sarcastique et émouvant, Karoo est une fiction époustouflante sur un homme pathétique. » - Les Inrocks :  » Tesich accomplit une prouesse littéraire en vrillant constamment sa descente aux enfers d’humour noir, de lucidité acide et de ralentis fleur bleue. » - La Presse : « l’antihéros du roman posthume de Steve Tesich » – Le Magazine littéraire : « un pathétique condensé de la société américaine » – LIre aussi : L’Express, senscritique.com et livre.expeert.com

Journal d'un corpsJournal d’un corps ****

Daniel Pennac

Publication : février 2012

En un (quelques) mots : Dent, dépression, diarrhée…

L’histoire : Le narrateur a commencé à tenir scrupuleusement le journal de son corps à l’âge de douze ans, en 1935. Il l’a tenu jusqu’à sa mort, en 2010, à 87 ans.

Vous aimerez si vous aimez : Chloé Delaume

L’avis des internautes 3.97/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : Télérama, Le Figaro, L’Express, Paris Match, La Croix

La liste de mes enviesLa liste de mes envies ***

Grégoire Delacourt

Prix Marcel Pagnol, Prix Carrefour du Premier Roman, Prix Rive Gauche à Paris, Prix Cœur de France, Prix Meo Camuzet du Premier Roman

En un mot : Best seller 2012

L’histoire : Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin.

L’avis des internautes 3.76/5 (23/09/12)

L’avis de la critique : L’Express, critiqueslibres.org, leblogdeslivres.com

En janvier 2012

Et puis, Paulette… ****

Barbara Constantine

Publication : janvier 2012

En un mot : Seconde chance

L’histoire : Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer.

L’avis des internautes 4.11/5 (07/10/12)

L’avis de la critique : femmeactuelle.fr, aufeminin.com, franceinfo.fr, Les 8 plumes

 

 

Une réflexion sur “ Meilleurs romans 2012 : le classement des ventes et des internautes ”

Les commentaires sont fermés.